Inspiration pour le RP

Aller en bas

Inspiration pour le RP

Message par kirah le Mar 1 Déc - 15:36

3 Actes me concernant.

Les deux premiers sont truffés d'allusions à des rp qui ont été joués en leur temps entre vinkolat et kirah et où sont intervenus également d'autres personnes.
Ils sont issus d'une envie soudaine d'écrire et sont assez "longs" voir "indigeste". A voir si ils faut les poster ou pas.


Dernière édition par kirah le Mar 1 Déc - 18:13, édité 1 fois
avatar
kirah

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 06/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspiration pour le RP

Message par kirah le Mar 1 Déc - 15:37

Acte I


Tout avait commencé deux semaines plus tot environ.
Alors qu'elle mettait la derniere touche à un nouvel essai de pigment pour ses enluminures héraldiques, dans sa tour-atelier de Neaufles, elle avait cru entendre un mouvement furtif non loin. Intriguée, elle avait parcourru la piece des yeux, quand son regard avait accroché un rouleau posé sur la console.
Froncant les sourcils, elle s'en était approché et avait vérifié son contenue.


Ma flamme, Ma nachue,
De ces pas de danse,
Sous le regard de murs au lourd silence,
Le souvenir te tient il toujours émue ?
Le coffret, à la meme place se tient,
Si son contenu tu souhaites, viens.

Si l'auteur de ces quelques rimes ne laissait pas de doute dans son esprit, l'intrigue sous-jacente était une flamme à laquelle elle ne pouvait résister. Qu'avait-il donc inventé ? Les yeux brillants, heureuse de cette distraction, émue au souvenir des missives qu'ils s'envoyaient ainsi quelques fois quand elle ne pouvait demeurer auprès de lui, elle prit sans tarder son nécessaire. C'est qu'à la longue, les inventions de Gisors se révélaient parfois tout aussi, voir plus dangereuses, que les siennes. Mieux vallait etre bien équipée. Puis empruntant le chemin tant de fois parcourru, à la voute enfummée d'avoir ainsi servi... ravivant les souvenirs des rencontres illicites, et transits discret, elle parcourru la courte lieue qui la séparait de son but. Une porte, non scellée, donnant sur une cave.

Un instant elle s'imagina remettant ses pas dans ceux qu'elle fit tant d'années auparavant, se dissimulant d'Hildegarde, découvrant les murs creux, explorant les tapisseries en quete d'un chasseur, d'un cerf, d'une armure. Referait-elle la révérence aux murs de la salle ? interrogerait-elle l'atre sourd ?
Bientot sa main glissa derrière le lourd bouclier qui n'était que la copie de celui ce trouvant là à l'époque, l'autre ayant subi un bain impromptu. Le coffret ! Nouveau message sur cette chasse qui ne manquait pas de l'intriguer.


Qui mieux que le Celeste,
Du haut de son nuage, ou sous la voute claire
Aurait pu entendre nos serments de naguere ?
Voyons si ton pas est toujours leste
Et si d'une danse légère
Tu retrouveras Menessaire

Nouvelle énigme pour elle. Peut-etre ou peut-etre pas. Avec lui, chaque mot comptait. Des serments prononcés à voix claire, avec eux seuls pour témoins, il y en avait eu peu. S'il citait là Menessaire, qui fut la pierre angulaire de sa vie, dont la nuit qui le suivi marqua à jamais la route qu'ils allaient entreprendre ensemble, il n'y avait eu qu'un seul serment plus ancien, prononcé sous la voute céleste. A Gisors justement.... les remparts. Ce jour de décembre, si lointain. Cette nuit suivant des élections ambigues où ils avaient quelques peu abusés de la cuisine du manoir, cette nuit où il lui avait offert sa première robe d'émeraude... cadeau insouciant qui en avait précédé un autre. Ses pas la guidèrent inconsciemment vers les remparts du domaine, là meme où il l'avait fait tournoyer sous les étoiles avant de lui proposer de faire de Neaufle son atelier, et devenir à lui plus liée. Continuant son voyage dans le temps et les souvenirs, elle observa attentivement les lieux qui n'avaient que peu changés. Un coffret s'y trouvait, une robe - d'émeraude - et une cape y étaient nichés. Une autre question, un autre secret, un nouveau retour en arrière.

- Vinkolat, qu'as tu donc encore manigancé ? Si je comprends la robe, que signifie la cape ? Qu'attends tu de ...

Voilà qu'elle parlait toute seule une fois encore. Drole de lubie qui faisait s'exclaffer souvent un farceur qui depuis le Lavardin veillait au bon grain dans la vie du couple. Car alors qu'elle prenait robe et cape dans son giron, elle avait apercu deux autres objets au fond du coffret.
Un éclat de rire bien peu discret s'échappa de sa gorge, tandis que la lumière se faisait dans son esprit.


- Ah Vinkolat ! Avec toi je devrais pourtant savoir que je dois m'attendre à tout. Mais là !

Un nouveau rire lui vint auquel il lui sembla que la nuit donnait écho... un écho particulier à la voix rauque mais auquel elle ne prit garde. Saisissant les deux sabots, car c'est bien de cela qu'il s'agissait, elle se dirigea lentement vers les écuries. Ainsi donc, il souhaitait qu'elle reprenne la route sur laquelle ils avaient "usés leurs sabots" comme il aimait à le lui rappeler quand la nostalgie de leurs premieres recontres les saisissait et qu'ils évoquaient ces rencontres furtives sur la route où les menaient les tractations marchandes de deux dames mairesses de villes voisines. Dunhyll et Ondine, si elles avaient su... Les sabots ne pouvaient signifier que cela, de meme que la cape. Mais pourquoi la robe alors ? Celle-ci était d'une étoffe épaisse et soyeuse, robuste et délicate tout à la fois, reprenant les motifs brodés qu'elle affectionnait. Elégante mais pratique tout autant. Invitant au voyage mais qui n'aurait pas déparé en une réception à la Cour. A l'abri de la stalle occupée par la jument qu'elle montait habituellement à Gisors, elle se changeant, enfilant robe et cape, emballant les sabots.
La route Bayeux-Honfleur était son objectif. Il faisait nuit noire, mais la distance faisant, elle n'y serait pas avant le lendemain à la nuitée. Qu'importait, elle irait. Cette chasse, cette traque l'intriguait bien trop.

Chemin faisant sa vie se déroulait devant ses yeux, remontant le temps, faisant affluer nombres de souvenirs enfouis tandis qu'elle meme remontait les chemins vers ceux de sa jeunesse honfleuraise.
avatar
kirah

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 06/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspiration pour le RP

Message par kirah le Mar 1 Déc - 15:38

Acte II

Devant la chaumière qui ne semblait pas avoir été habitée depuis qu'ils y avaient élu leur "repère" naguère, nulle présence une fois encore. Seul changement notable de l'extérieur : une porte fermait la bâtisse. S'approchant elle constata qu'un message était fiché sur celle-ci. Elle commençait à s'impatienter, si tant est qu'elle ait jamais gagné en sagesse et tempérance. Mais en même temps, un étrange sentiment d'exaltation l'étreignait. Nouveau document, nouvelle missive. Le message était plus long cette fois-ci.


Ce jour précisément,
De 3 lieues, vers le ponant,
D'un saut, et quelques pas... 5 exactement.
Je serai là.

De vive voix je veux te dire qui est le jumeau de la rose qui orne ton cou,
Alors précipite toi ! Suis la rime, le chemin elle ouvrira...
La route fut long, nos vies nous n'oublieront pas,
Tes ambitions n'étaient peut etre pas les miennes, mais les paris les plus fous,
Bien souvent nous ont guidés,
Moi qui les proposait, toi qui leur donnait réalité,
L'avenir etait flou, incertain, les mots prononcés aussi,
Le doute surement là, mais au moins nous avons été réunis,

De notre passé, je veux créer notre présent, notre avenir,
User des mots, a défaut de pouvoir défaire puis refaire,
Corriger, maintenant que la voile est levé, que tout est clair,
En moi, et surement en toi, ma mie, que je devine sourire.

Vinkolat

PS : et ne te prends pas l'idée de trainer surtout !

Allez savoir pourquoi, elle souriait. Large sourire, sans meme pouvoir en donner la raison, le motif. Certains morceaux lui restaient toujours nébuleux, pourquoi ce jour ? pourquoi refaire ? mais le coeur, elle en connaissait les mots précisément. Le coeur, c'étaient ses mots, ceux qu'elle lui avait écrit pour qu'il la rejoigne après leur longue séparation et les blessures tourangelles. Lui n'avait pas trainé à l'époque, amenant avec lui Estienne, Germain et ... Gabriel. Arutha était né quelques mois plus tard, dix lunes environ. Lever la voile ? drole d'expression... Il faisait un pari, la chose était claire, parlait de leur passé qui n'avait jamais été totalement dévoilé aux yeux du quidam, des choses inachevées de leur vie. Pourquoi ?

Les questions tourbillonnant dans sa tete, elle se remit en selle, une direction : le ponant, vers Honfleur donc. 3 lieues rapidement parcourues.
Les lieux lui étaient inconnus, dissimulé d'arbres et futaies. Seule une porte - ouverte - s'offrait à sa vue, le reste demeurant dissimulé dans l'ombre de la nuit. Qu'importait, il l'attendait, là.

Le coeur battant, elle pénétra dans l'édifice. Oui il était là, à quelques pas..., à 5 pas d'un... d'un autel !


- Mon tendre, pourquoi m'as tu ...

Le pétillement de ses yeux indiquait qu'il se réjouissait du tour qu'avaient pris les choses et de la surprise ainsi faite. Un doigt devant les levres, il lui indiqua le silence et l'invita à le rejoindre. Hébétée, elle s'y plia sans argumenter, chose rare, et découvrit qu'il n'était pas seul, loin de là. Estienne, Seriella, ... et meme Zya fraichement adoubée accompagnée de son garde personnel. Cherchant à comprendre, elle les dévisagea tous, finissant par Vinkolat. Un murmure s'éleva alors.

- Ce jour précisément, un jeudi
D'un saut, à 5 pas exactement,
L'avenir était flou, incertain,
Le doute surement là, mais nous sommes réunis,
De notre passé, je veux créer notre présent,
Notre avenir, prononcer ces mots avec toi, pour demain,
pour toujours, main dans la main


Ce Vinkolat, poete et charmeur, elle le connaissait bien, meme s'il le montrait peu voir pas du tout ces derniers temps à ceux qui ne faisaient pas partie de son intimité. Mais la question dans son regard, les mots sérieux sous le visage facétieux, tout en lui lui indiquait qu'il s'agissait là de quelque chose de murement réfléchi. Et la lumière fut en elle, alleluia !
Un jeudi, à 5 pas d'un autel consacré, main dans la main avec lui, Estienne, Seriella, ... oui, cela ne pouvait signifier qu'une seule chose. Et ses mots lui prouvaient qu'il ne s'agissait pas d'une ultime farce dont il avait le secret. Ce moment, inconsciemment, elle l'avait espéré, il était là. Aucuns engagements avaient-ils dit et répété. Vivre l'instant. Elle avait respecté ce souhait de celui qui avait connu plus de jupons qu'elle ne pourrait en compter. Et force était d'admettre que depuis toutes ces années, il avait été là, présent.


- Tu es sur de toi ?

Inclinaison de la tete, ferme, oui il était sur de lui. Un long soupir, un choix instantané à faire, un sourire en guise de réponse.

Apparemment Sériella n'attendait que cela pour se mettre en branle, Estienne et Zya s'approchèrent.


- Bon c'est y pas tout ca, mais avant que vous ne changiez d'avis, je préfère m'y mettre. C'est que je vous ai attendu des années moi ! Il est plus que temps que vous repreniez le droit chemin. Pour la peine, je vous absous de tous vos péchés, ainsi, pas besoin de confession. Estienne, et vous aussi m'dame, approchez vous, ... et veillez à ce qu'ils ne partent pas avant la fin non plus !

Etouffant un rire, elle fut à peine consciente du reste de la cérémonie, plongée, perdue qu'elle était dans les yeux de son chasseur. L'affut était une bonne technique au final semblait-il. Tout juste reprit-elle ses esprits quand il lui serra la main pour qu'elle écoute.
Tout juste entendit-elle Sériella demander à Vinkolat s'il voulait la prendre pour épouse, mais son "oui" ferme, assuré, elle l'entendit parfaitement. Et quand vint son tour, qu'elle entendit le rituel "Kirah veux tu prendre Vinkolat pour époux ?", sa réponse fut tout aussi affirmative et ferme. Apparemment, il avait tout prévu, les anneaux, les témoins, la reconnaissance de leurs deux fils. Peut etre étaient-ils là d'ailleurs dans les ombres qu'elle sentait dans son dos ? Quand Seriella termina la courte cérémonie par un "Je vous déclare mari et femme, et ne vous avisez pas de rompre ces liens", un nouvel éclat de rire lui échappa.

Cette scene était pourtant bien réelle... Et le certificat qui circula ensuite en plusieurs exemplaires parmi les protagonistes l'attestait bien.
avatar
kirah

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 06/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspiration pour le RP

Message par kirah le Mar 1 Déc - 15:40

Acte III

Ces 15 jours avaient passé à la vitesse de l'éclair. Après la cérémonie, il l'avait emmenée dans la chaumière, leur chaumière. Bavard tout à coup, il lui avait expliqué comment depuis de longs mois il avait tout préparé, élaboré chaque étape de ce projet dont leur mariage n'était que la premiere pierre. Oh il n'avait eu de cesse de la taquiner sur sa crédulité, sur tous les indices laissés depuis des mois et qu'elle n'avait pas vu.

Ils avaient ensuite fait route vers Honfleur, retrouvant leurs anciennes habitudes. Mais là bas, pas de chambre d'auberge, non, il l'avait directement emmenée vers... la deuxième pierre de son projet : la "Dame de Songe". Ce bateau et son équipage avaient requis des mois de travail, des fonds importants. Dans sa bibliothèque, il avait consulté nombre de ces livres qu'il avait accumulé sur le sujet, dressé des cartes, établit des routes de navigation.
Il avait un reve depuis un moment, un reve qu'il voulait vivre avec elle : retourner sur la terre de ses ancetres.

C'est donc à bord de ce navire qu'ils passèrent leurs dernieres nuits en Normandie. Oh elle avait bien mis eu son mot à dire certaines choses, mais l'enthousiasme de Vinkolat était tel qu'il avait balayé tous ses doutes. Elle avait trouvé dans son projet l'exutoire qui lui manquait dernièrement. Un nouveau départ, un nouveau présent, loin de tout ce qui la minait à petit feu. Alors elle l'avait suivi, l'interrogeant sur tout ses préparatifs.
Les pieds sur terre, pour ne pas changé, elle avait veillé néanmoins à ce que des dispositions soient prises vis à vis des charges qu'elle occupait encore. Par précautions, elle avait réussi à canaliser un instant sa tornade blonde, le temps que soient rédigés quelques documents officiels à destinations de la hérauderie. D'autres courriers plus privés avaient également été préparés, dont deux tout particulièrement à destinations de Gabriel et Arutha. Elle avait meme fait revenir de Neaufles les carnets qu'elle avait remplis au cours de sa vie, retracant son histoire, ses peurs et ses joies. Ces carnets où Vinkolat était parfois intervenu, écriture à quatre mains d'une vie faites de hauts et de bas, de rencontres et de séparations. Tout était pret maintenant.

Mais le temps était venu de partir maintenant.
La veille, elle s'était entretenue longuement avec les deux Torcy, derniere veillée "entre filles". Au coté de Vinkolat, elle les voyait tous, tout ceux qui étaient venus les saluer en apprenant leur passage à Honfleur et leur départ en mer.


- Estienne, je te confie tout ceci... Tu y trouveras les documents dont je t'ai parlé, l'acte de mariage, celui d'adoption, le testament... J'y ai joint plusieurs carnets. Ce n'est pas de la grande oeuvre, uniquement les pensées d'une femme et d'un homme, deux décennies sur une vie. Mais peut etre nos enfants auront-ils envie de découvrir qui étaient leurs parents une fois la surprise passée. Et merci d'avoir été là tout ce temps !
avatar
kirah

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 06/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspiration pour le RP

Message par kirah le Mar 8 Déc - 15:42

Acte 4

Elle était émue, mais en meme temps sereine. Retournant auprès de son tendre géant blond, elle glissa sa main dans la sienne et tandis que les amarres étaient rompues, regarda ce rivage qui peut à peut s'éloignait.

- La roue tourne, mon tendre. Elle a tourné bien souvent pour nous, Zivapa nous l'avait annoncé... Voyons maintenant ce que notre ami le petit farceur nous a préparé pour la suite !
avatar
kirah

Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 06/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspiration pour le RP

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum